[S'Enregistrer
[Editer Profil]  [Messages Privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]
[Rechercher]  
Vendredi 26 Fév 2021
01:56
          
La Gloire de l'Edankan Forum Index » » Tome 1 : L éclat du pendentif » » Critique du Tome 1
Auteur
Critique du Tome 1
Xavier de Brabois


Inscrit: Nov 20, 2005
Messages: 550
De: Bourges
Posté le: 16-04-2006 à 23:45    
Ca y est, la première critique est tombée.
Elle est lisible sur le site BIBLIOPHAGE

Le critique manifestement a adoré le bouquin

[ Ce Message a été édité par: Xavier de Brabois le 07-06-2006 à 14:33 ]


  Voir le Profil de Xavier de Brabois   Voir le site web de Xavier de Brabois   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant
Manège


Inscrit: Jan 11, 2006
Messages: 201
De: Paris
Posté le: 17-04-2006 à 08:47    
Tu pourrais nuancer ton point de vue !
Il semble effectivement que l'enthousiasme du critique ne soit pas feint et qu'il ait dévorré le livre avec un plaisir qu'il s'empresse de vouloir communiquer au plus grand nombre... Ah oui, tiens : en fait, il a adoré !!


En tout cas, c'est la classe une critique pareille !



______________
Manège,
Qui si ça continue comme ça va tout plaquer pour pour pouvoir enfin lire ce bouquin !


  Voir le Profil de Manège   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 1
Xavier de Brabois


Inscrit: Nov 20, 2005
Messages: 550
De: Bourges
Posté le: 29-05-2006 à 22:56    
J'avais envoyé un livre au site BD-Krinein pour critique. Cela faisait plusieurs semaines que j'attendais impatiemment leur critique, et voici la réponse que j'ai reçu :
Citation:
Sylvain Peyronnet a lu votre livre et sa lecture l'a amené à se pencher sur votre biographie. Il lui est difficile de critiquer votre ouvrage en faisant abstraction de vos croyances et de vos convictions, ce qui est problématique par rapport à notre ligne éditoriale et notre public. Aussi, il est préférable que nous en restions là, plutôt que risquer de lancer une polémique. L'ouvrage envoyé sera renvoyé à nos frais vers votre maison d'édition.

Avec mes excuses.

Vincent Hermann


Je suis consterné !! (et furieux)

[ Ce Message a été édité par: Xavier de Brabois le 30-05-2006 à 01:34 ]


  Voir le Profil de Xavier de Brabois   Voir le site web de Xavier de Brabois   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 2
Manège


Inscrit: Jan 11, 2006
Messages: 201
De: Paris
Posté le: 29-05-2006 à 23:28    
Donc le simple fait d'avoir certaines convictions t'empêche de t'exprimer, y compris sur des sujets n'ayant rien à voir ces mêmes convictions ?



Ah, zut... y'a un mot en français pour qualifier cela, mais je n'arrive plus à le trouver...


  Voir le Profil de Manège   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 3
Xavier de Brabois


Inscrit: Nov 20, 2005
Messages: 550
De: Bourges
Posté le: 01-06-2006 à 18:21    
Moi si. Je les ai contacté à ce sujet, (un peu sévèrement) ils ont réagi. J'attend qu'il diffusent tout de même une critique (qui sera donc négative, mais tant pis) (prétendre ne pas parler de religion mais parler du Da Vinci Code ou de l'Exorciste (entre 1000 autres), c'est curieux)

En attendant, un journal local (La Nouvelle république) a fait un article sur moi. J'ai été interviwé une heure Lundi, on a notamment beaucoup parlé des raisons du renouveau de tout ce qui est médiéval depuis quelques années, de cette vision plsu tournée vers el passé que vers l'avenir. Mais l'interview n'en fait pas mention. Il resume la discusion que nous avons eu, je tiens à préciser que je ne crois pas avoir mentionné une seule phrase telle quelle est rapportée. Les mots sont parfois mal choisis, et l'importance donnée au spirituel dans l'article n'est pas aussi important que je le mets moi-même (pour moi c'est avant tout un conte), mais c'est ce qui a dû marquer le journaliste. (qui m'avait d'ailleurs posé la question de la relation avec les critiques des lecteurs dans les mêmes termes que sur ce forum (et il avait visité le site), donc sans doute le forum aussi...)

interview


  Voir le Profil de Xavier de Brabois   Voir le site web de Xavier de Brabois   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 4
Akela


Inscrit: Feb 26, 2006
Messages: 317
De: Paris XV
Posté le: 02-06-2006 à 14:38    
Mouais, en même temps, après rapide visite de leur site, il a l'air effectivement assez ciblé «jeunes-adultes-bobo-socialistes-caviar» ... C'est dommage, d'ailleurs, car ils parlent d'ouvrage qui intéressent un public plus large que celui-là (Qui reste, cependant, le public principal de toute la littérature "héroic fantasy" en général, ce qu'on peut lire chez Glénat entre autres ...).
Une telle étroitesse de vision est évidemment regrettable, et je comprends ta consternation, Xavier. Néanmoins, à mon avis, ils ne se sont pas montrés vraiment incorrects (ils présentent leurs excuses et renvoient le livre à leurs frais). Peut-être aurais-tu du t'arrêter là, et renvoyer le bouquin à un autre magazine plus à même de publier une critique ?

Pour l'interview, elle n'est pas mal
Tu ne vas pas dire qu'il te fait dire le contraire de ce que tu penses sur certains points, non ? Et puis ça te fait de la pub ...


  Voir le Profil de Akela   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 5
Xavier de Brabois


Inscrit: Nov 20, 2005
Messages: 550
De: Bourges
Posté le: 02-06-2006 à 16:18    
Non, non, le fond est correct, mais pas la forme. C'est juste pour éviter que certains ergotent sur certains mots.

Pour Krinein, oui, ils ont une façon très correcte de parler, heureusement. Mais leur choix me laisse perplexe quand même. Je veux dire, ils avaient bien d'autres arguments à me donner, beaucoup plus acceptables, pour refuser de publier leur critique.


  Voir le Profil de Xavier de Brabois   Voir le site web de Xavier de Brabois   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 6
Xavier de Brabois


Inscrit: Nov 20, 2005
Messages: 550
De: Bourges
Posté le: 07-06-2006 à 14:34    
Ca y est, Krinein a quand même diffusé sa critique.
Bon, elle ne m'encense pas (plutôt le contraire), mais elle n'est pas si mal.

critique krinein


  Voir le Profil de Xavier de Brabois   Voir le site web de Xavier de Brabois   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 7
rebeca


Inscrit: Feb 25, 2006
Messages: 45
Posté le: 07-06-2006 à 22:13    
Boah, ça va, ils sont pas trop méchants... (pas trop justes non plus: le coup du mimétisme avec Tolkien, je ne suis pas trop d'accord -toujours à cause de mon "petit problème" avec ce cher Yamaar, qu'est vraiment pas un second Gandalf ^^) Mais bon, il y a les votes des internautes aussi

  Voir le Profil de rebeca   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 8
lambertine


Inscrit: Apr 20, 2006
Messages: 21
Posté le: 08-06-2006 à 11:31    
D'un autre côté, le "mimétisme tolkienien", c'est un peu une tarte à la crème... qu'il s'agisse de l'utiliser pour faire vendre, ou pour qualifier une oeuvre de "peu imaginative".

Personnellement, quand j'ai lu l'Edankan, j'ai lu du Brabois, pas du Tolkien. Et c'est très bien comme ça. Maintenant, que d'autres veuillent se rattacher à Tolkien partout... surtout au point de vue stylistique... bofff.

Malgré tout, la critique n'est pas "mauvaise".


  Voir le Profil de lambertine   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 9
Xavier de Brabois


Inscrit: Nov 20, 2005
Messages: 550
De: Bourges
Posté le: 08-06-2006 à 23:07    
J'ai enfin mis la main sur le premier interview. Encore et toujours on compare par rapport au SdA, mais bon, que peut-on y faire ?
interview 2


  Voir le Profil de Xavier de Brabois   Voir le site web de Xavier de Brabois   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 10
Akela


Inscrit: Feb 26, 2006
Messages: 317
De: Paris XV
Posté le: 14-06-2006 à 14:08    
Mouais, la critique de Krinein n'est pas mauvaise ... Mais on sent que le gars n'a pas aimé. Trop objectif pour le dire carrément (ce qui est bien ), mais on le sent quand même ...
Effectivement, le mimétisme de Tolkien, c'est un peu bateau. Mais c'est amusant qu'il le voie jusque dans le style un poil lourd ...

La seconde interview n'est pas mal ... Alors comme ça, le Gardien sortira fin 2006 ?
Ils ont des scoops intéressant, dans ce journal ...


  Voir le Profil de Akela   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 11
Xavier de Brabois


Inscrit: Nov 20, 2005
Messages: 550
De: Bourges
Posté le: 25-06-2008 à 12:54    
Une nouvelle critique vient de paraître, sur les chroniques de l'imaginaire

http://climaginaire.joueb.com/news/l-eclat-du-pendentif-la-gloire-de-l-276-dankan-tome-1

Et c'est un coup de coeur !!!

Vivement la critique du tome 2


  Voir le Profil de Xavier de Brabois   Voir le site web de Xavier de Brabois   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 12
Akela


Inscrit: Feb 26, 2006
Messages: 317
De: Paris XV
Posté le: 25-06-2008 à 16:23    
Très sincèrement, je pense qu'il le mérite

En plus, il relève bien tous les points forts du livre, dans sa critique.
Les points faibles aussi, mais ça se voit moins ; par contre je suis assez étonné qu'il accorde tant de place au démarrage de l'histoire au château de Dafur ! Alors que tout le monde disait qu'elle était trop longue … Comme quoi elle apporte vraiment quelque chose, et ce «faux-démarrage» est-il utile parce qu'il excite déjà l'intérêt.

J'espère que la critique du tome 2 sera aussi positive ; personnellement, je pense que je l'ai plus aimé que le 1, mais c'est vrai que je préfère l'action aux descriptions (dans une certaine mesure, vu que les descriptions font rêver donc sans elles c'est un peu nul) ; peut-être les «fantasyophiles» professionnels n'ont-ils pas les mêmes goûts que moi ?


  Voir le Profil de Akela   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 13
shudhakalyan


Inscrit: 12 Fév 2009
Messages: 3
Posté le: 12-02-2009 à 18:26    
Bonjour Xavier !

Comme quoi, je me fais une spécialité de répondre aux sujets de forums quelque peu éculés...

Je viens de découvrir (mieux vaut tard que jamais...) avec une joie non feinte que tu étais auteur et, ai-je presque envie de dire, quel auteur tu étais... mais là, c'est un peu exagéré parce que je n'ai encore (quasi) rien lu !

Toutes mes félicitations, déjà !

J'ai d'abord regardé le tout d'un oeil séduit mais méfiant... et je dois dire que la méfiance est vite partie après la lecture de quelques lignes du prologue (du tome 1, donc) et de la première interview !... qui, moi, m'a réellement convaincue (indépendamment des fameuses convictions fortement soulignées ) ! J'ai aussi beaucoup aimé ta "présentation"... Voilà, moi aussi je peux dire qu'il m'en faut parfois peu pour m'emballer (quelques lignes de présentation), mais bon, il faut maintenant passer à l'étape supérieure : je viens de commander ton bouquin (ce qui est déjà en soi un réel compliment, vu mon budget livres...) !

Je dois te dire tout de suite qu'à part Tolkien, je n'ai à peu près jamais lu de Fantasy, si ce n'est le genre particulier des "Livres dont vous êtes le héros" que je lisais (et que je lis encore !) avant de connaitre Tolkien (connaissance d'ailleurs toute récente puisque je l'ai découvert après les films... éh oui...)

Je comprends que le "mimétisme Tolkien" ne te plaise pas beaucoup, et Anne Besson est là pour bien démontrer (à son insu ?) tout ce que ça peut avoir de gênant pour la production du genre, n'empêche qu'une réelle inspiration tolkienienne qui te pousse à être un auteur à part, et non pas une imitation, peut t'amener des lecteurs... moi, en tout cas ! En outre, l'idée que les Terres d'Imen pourraient être à l'est de la Terre du Milieu me ravit !

Puisque de mon côté j'ai tendance parfois à préférer (encore que c'est beaucoup dire) la description à l'action, je me réjouis de lire (ou de dévorer ?) le tome 1 des aventures d'Eldeflar.

Quant à la réponse de Krinein... elle est à peine croyable ! Sommes-nous au XXIème siècle ? On se le demandera encore souvent...

Bon, voilà, je me réjouis de me lancer dans cette double "aventure" pour moi : lire un roman français de Fantasy et, par ailleurs, lire ton roman.

Merci, déjà, pour l'expérience que tu m'ouvres ! Et vivement d'autres échanges sur jrrvf.

Séb (alias Shushu ; ou l'inverse )














  Voir le Profil de shudhakalyan   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 14
Xavier de Brabois


Inscrit: Nov 20, 2005
Messages: 550
De: Bourges
Posté le: 12-02-2009 à 19:53    
Salut shudhakalyan
(quel pseudo ! c'est vrai que shushu c'est pas mal )

Bigre !
Tu m'impressionnes !

A peine quelques mots échangés sur un forum (et en plus, non convergents) et te voilà pourtant en ces lieux à prendre le risque de l'achat d'un roman dont tu n'as pas entend parler par ailleurs.

Chapeau ! J'admire ton goût pour l'aventure et la découverte, au prix du roman (c'est vrai qu'il n'est pas annodin ) alors j'espère de tout coeur qu'il te plaira.

Bien sûr, il y a quelques défauts dans le tome 1, mais j'ose croire que comme d'autres lecteurs, tu te laisseras ravir par l'aventure et le merveilleux que j'ai tenté de faire partager.

J'attend tes commentaires, mais déjà sincèrement, bravo (et merci) pour ta démarche.

ce que tu dis ici m'invite même à relire ce que j'ai bien pu dire à cette journaliste, tiens !


  Voir le Profil de Xavier de Brabois   Voir le site web de Xavier de Brabois   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 15
shudhakalyan


Inscrit: 12 Fév 2009
Messages: 3
Posté le: 13-02-2009 à 10:01    
Cher Xavier,

Pour le plaisir de préciser un peu... ce qui m'a donc plu, c'est :

- ton parcours ( " (t)on étonnante façon de concevoir la ligne droite" ) ;
- le fait que tu aies attendu 10 ans pour finir le premier tome ;
- l'inspiration Tolkien tout en étant autonome ;
- l'idée de la partie Est de la Terre du Milieu ;
- ton insatisfaction par rapport à la production générale en Fantasy ;
- l'importance de la relation de l'homme à la nature...

& quant à la religion, je me posais une question : à savoir s'il s'agissait d'une présence explicite du christianisme, et sur quel mode, ou d'une spiritualité forte sans présence de la "doctrine chrétienne" mais parfaitement en phase avec elle comme chez Tolkien.

Ceci pour dire que la puissance spirituelle d'un récit me parait essentielle, mais que le danger d'une instrumentalisation du récit au profit d'un message doctrinal est toujours forte avec la religion - mais je suis convaincu que tu le sais bien mieux que moi !

À cela s'ajoute que je n'ai rien vu sur ton beau site qui puisse me frustrer, et l'on peut donc dire que finalement... c'est beaucoup plus d'éléments convaincants que pour la plupart des livres que j'achète !


D'ailleurs : quelle belle carte ! Dis-moi : le prix du livre (plus les frais de port pour un petit Belge ) donne aussi accès à ces cartes imprimées et peut-être des illustrations ? (ah... ce serait trop beau !)

Ce qui me rappelle que je voulais te dire qu'après ma lecture, je me réjouissais d'en parler autour de moi, avec, me disais-je, le problème de ne pas connaitre de lectorat a priori susceptible de te lire... mais je me trompais : je connais quelques jeunes qui ont précisément contracté des habitudes de lecture apparemment peu relevées (Eragon ?) et qui se régaleraient sûrement de la Gloire de l'Edankan.


Enfin, la véritable aventure pour moi, c'est que je suis dans un rapport tel à la littérature que je ne lis quasi que des "grands textes" qui me font vivre une "expérience esthétique" (désolé de ces grands mots très chargés que je n'explique pas) et que je lis rarement un livre simplement pour me plonger dans son histoire, contrairement à mes habitudes cinématographiques. Mais je suis en train de changer cette habitude trop restrictive, comme j'ai enfin commencé (depuis très peu de temps) à acheter des auteurs contemporains (mon dieu, quel piètre lecteur j'étais !) et je peux dire que de ce point de vue, ton livre sera de toute façon une étape.

Quant aux types de non-convergences entre nous, disons que ça fait partie des joies des lignes droites étonnantes... ou pour dire autrement : j'apprécie beaucoup ta manière de non-converger.

Enfin (tu vois que je suis toujours trop bavard, pardon), c'est moi une fois de plus qui te remercie en tant que ton futur lecteur, et je tiens à te dire mon admiration pour ce que tu as réalisé. J'admire ceux qui font aboutir leur réalisation (avec coeur et esprit), et je dois dire que c'est ce qui me manque encore (dans un autre domaine )

Amicalement,

Shudha
(shudhakalyan est en fait le nom d'un raga indien, en deux mots, "Shudha Kalyan", dont l'interprétation par Bhimsen Joshi, quand il avait environ 60 ans - il en a maintenant 86 ! - est l'une de mes plus grandes expériences musicales)



  Voir le Profil de shudhakalyan   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 16
Xavier de Brabois


Inscrit: Nov 20, 2005
Messages: 550
De: Bourges
Posté le: 13-02-2009 à 11:15    
Hello shuda,

ben merci pour la minute culturelle, grâce à toi je sais donc qui est shudha kalyan (et d'un seul coup j'arrive à me souvenir de son nom)


Pour l'aspect chrétien, on en parle ici, tu peux poursuivre les questions (hum, après relecture, il apparaît qu'on y parle surtout de la violence, et non des aspects chrétiens généraux.

Bon alors,
il ne s'agit pas d'une présence explicite du christiannisme, puisque dans les Terres du Milieu il n'existe pas encore.
Mais il ne s'agit pas non plus d'une vague "spiritualité" (je n'ai jamais très bien su ce que cela pouvoit vouloir désigner).
Il y a néanmoins parfois des traits de "doctrine" chrétienne, ou en tout cas c'est ce que j'ai voulu, mais les lecteurs ne s'en rendent pas forcément compte (sur la liberté de l'homme, sur la justification des moyens, sur l'état de grâce (tome 2)), mais cela passe de façon invisible.
En fait ce que j'ai voulu faire, c'est inscrire un "état de vie" chrétien, porté tour à tour par plusieurs personnages, dont aucun n'est à lui seul la représentation de cet état idéal.
Après j'ai aussi bien pu ne pas y parvenir.

De fait, l'histoire prend en général le pas sur ces notions, mais je tâche souvent de ramener le lecteur, s'il le veut bien, à une interrogation sur sa relation à la vie de foi.
L'exemple le plus représentatif est cette réflexion qu'un jeune garçon (Hénaden) échange avec le héros, en lui faisant remarquer que les gens ont souvent le regard tourné vers le sol, à maudire les pierres sur leur chemin, au lieu de contempler les étoiles du ciel au dessus de leur tête.
Tu vois, c'est pas du sermon religieux, et un lecteur pourra ne pas comprendre l'allusion. Mais c'est ce qu'il y a de plus direct comme allusion à la vie de foi.
Dans le tome 2, il y a quelques considérations de plus, notamment une discussion sur le non interventionnisme divin et sur la bonne ou mauvaise façon d'apporter le salut à l'homme, mais dans le cadre de l'histoire.
Et dans le tome 3, ce sera plus dans la représentation.

De plus, beaucoup d'allusions demandent une très bonne culture chrétienne pour être identifiées. Ce qui n'est pas le cas de tous mes lecteurs (par exemple, connaître les double sens du "Lion" et du "serpent" dans la Bible, ou des références à des psaumes)
Voilà comment j'essaye de mettre un peu de "religion" dans ce roman.

le danger d'une instrumentalisation du récit au profit d'un message doctrinal est toujours fort
Oui, le récit n'est jamais instrumentalisé, ça c'est sûr, et les allusions sont discrètes. Mais elles sont bien d'ordre doctrinal, ce mot ne me fait pas peur
Enfin, tu me diras, si ça se trouve tu n'en relèveras pas une

***

Je te comprend fort bien pour ce qui est de la littérature, je suis comme toi, je n'aime que les ouvrages qui apportent un plaisir esthétique à la lecture, mais je veux quand même une belle histoire. Du coup je trouve peu mon bonheur, mais il se situe davantage dans la littérature classique, et surtout victorienne, et ça fait longtemps que je n'ai pas trouvé un livre contemporain qui me plaise de ce côté (mais j'ai eu une très bonne surprise avec "Le dernier magicien" de Robin Hobb (prix imaginale 2003) (le fait que ce soit un genre de fantasy (quoique) est tout à fait fortuit). Je passe sans doute à côté d'oeuvres contemporaines qui valent le détour, mais je suis trop souvent plus que déçu par mes lectures.
Je me tourne vers des valeurs sûres du coup.


  Voir le Profil de Xavier de Brabois   Voir le site web de Xavier de Brabois   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 17
shudhakalyan


Inscrit: 12 Fév 2009
Messages: 3
Posté le: 14-02-2009 à 00:29    
Hmm... J'avais commencé à lire le fuseau auquel tu renvoyais mais j'ai arrêté de lire dès que j'ai vu "la mort de machin chose"... il ne faudrait pas que j'apprenne toute l'histoire avant de la lire

Merci pour ta réponse, ça me convient parfaitement a priori ! L' "état de vie" chrétien vs une spiritualité vague... Pour la "doctrine", je ne craignais pas les éléments doctrinaux, mais plutôt la forme doctrinale qui confond histoire & sermon...

Bon ben maintenant je commence à être impatient de le lire...

à+

Sébastien (qui vient de découvrir les "frimousses" )



  Voir le Profil de shudhakalyan   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 18
Souris Chauve


Inscrit: Mar 22, 2006
Messages: 177
Posté le: 15-02-2009 à 01:32    
les frimousses??

bienvenue, Shudhakalyan!! un peu "d'air frais" nous fera le plus grand bien, à force de discutailler entre nous des même points depuis la sortie du tome un, on était condamnés à tourner en rond tôt ou tard!!


  Voir le Profil de Souris Chauve   Message privé     Editer/Supprimer Ce Message   Répondre en citant 19
        Signaler le fuseau au modérateur
  Fermer ce Topic Déplacer ce Topic Effacer ce Topic


Copyright ©
The phpBB Group